colonel grégory allione président FFNSP sécurité civile engagement

COLONEL GRÉGORY ALLIONE - Chefs de Corps & Président de la FFNSP


Cette année, notre Union départementale a encore une fois parfaitement illustré les valeurs de bienveillance et de solidarité qui sont celles des sapeurs- pompiers des Bouches-du-Rhône. Elle continue d’étendre son champ d’action aux côtés de tous les Pompiers13 qu’ils soient professionnels, volontaires ou agents administratifs et techniques. C’est d’ailleurs, et mal- heureusement, dans les moments difficiles que l’on comprend l’utilité de la solidarité.

2019 nous a tellement éprouvés ! Restons solidaires pour accompagner les nôtres et affronter les difficultés de demain.

Mais tout cela, c’est l’action, l’engagement de bénévoles.

L’Union monte en puissance dans tous les domaines : l’action sociale bien sûr, avec notamment l’accueil de nos pupilles et ces mo- ments de convivialité que nous attendons chaque année avec impatience, mais aussi les événements sportifs, les formations au secourisme, l’action mutualiste ! Tout cela ne serait pas possible sans un travail acharné sur le terrain, en lien avec le maillage associatif des amicales de notre dépar- tement qui permet à l’Union de se faire connaître et d’étendre son réseau : déjà 1 800 adhérents en plus depuis 2016 et désormais plus de 6 000 adhérents au total !

Je tiens à vous remercier personnellement pour votre mobilisation. 

Ce modèle, issu des casernes, de nos communes, nous l’avons hérité de nos anciens,

c’est notre richesse, notre force d’action et plus que jamais nous devons le renforcer et le préserver. Nous en avons besoin pour faire face aux défis de l’avenir, et notamment le vieillissement, qui fragilise notre société, et le réchauffement climatique, qui aggrave considérablement les risques, et qui vient à notre rencontre plus vite que prévu.

Pour préparer ce futur incertain, notre modèle français de sécurité civile, fondé sur l’engagement altruiste des concitoyens, des volontaires, des pro- fessionnels, est plus que jamais pertinent. Mais pour le faire vivre, nous avons besoin que toute la société participe au mouvement !

Le congrès Marseille 2021 va constituer un formidable vecteur de promotion de ce modèle. La profession doit s’ouvrir pour accueillir de nouveaux profils, de nouvelles compétences, de nouveaux parcours : il nous faut autant de mécaniciens, que d’infirmiers ou de biologistes... il en faut dans les bras autant que sous le casque !

C’est en cultivant notre diversité que nous saurons nous outiller et être encore plus riches de compétences pour faire face aux défis qui s’annoncent. Nous devons sans cesse évoluer, sans cesse innover, garder cette curiosité, cet esprit pionnier.

C’est ainsi que nous nous sommes construits, et c’est fidèle à cette philosophie que nous devons avancer !

 

Ce congrès 2021 aura une couleur particulière, nous aurons une responsabilité.

L’année qui s’est écoulée a mis sur le devant de la scène média- tique les mégas-feux, phénomène accéléré par le réchauffement climatique : en Sibérie, au Canada, en Amazonie, aux Etats-Unis et plus récemment en Australie. Nous ne pouvons rester inactifs et continuer à gérer les crises chacun de son côté face à un problème qui devient global. Notre congrès doit être l’occasion de sonner une mobilisation générale, au-delà du monde de la sécurité civile, à un niveau national et global. Les Pompiers13 disposent d’une expertise unique en matière de feux-de-forêt, nous nous devons d’être à la pointe de cette lutte qui s’annonce, de partager nos savoir-faire avec nos collègues du monde entier, mais aussi apprendre d’eux.

Les années qui viennent seront décisives !

Colonel Grégory Allione

Chef de corps, directeur départemental du Service Départemental d’Incendie et de Secours des Bouches-du-Rhône